Méditations

  • Le bar de quartier, ce lieu d’écriture!

    Le bar de quartier, ce lieu d’écriture!

    Protestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

     

    En cours, le professeur de théologie pratique Bernard Reymond nous avait raconté que lorsqu’il était pasteur il aimait écrire ses prédications dans un bistrot. Il essayait de repérer les deux personnes les plus différentes possible de l’établissement et de rédiger en s’imaginant devoir dire quelque chose à chacune d’elle. Plus tard, lorsque j’ai opté pour le journalisme, cette anecdote ne m’a jamais quitté. Alors forcément je reste un peu circonspect quand j’entends des théologiens se gargariser dans leurs discours publics de Karl Barth ou de Jürgen Moltmann. On fait plus fédérateur comme référence.

  • Pour ou contre le baptême d’enfant? Et si c’était plus compliqué que ça…?

    Pour ou contre le baptême d’enfant? Et si c’était plus compliqué que ça…?

     

     Protestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.

    Etudiant en théologie et blogueur, Philippe Golaz partage une réflexion autour de la question du baptême ou de la présentation des enfants.

    En début de semaine dernière, j’ai eu une intéressante discussion avec une de mes amies, Haley, sur la question du baptême d’enfants. J’ai également lu avec intérêt une homélie de Vincent Lafargue, ainsi qu’un intéressant débat sur Facebook avec différents ministres et étudiants en théologie romands. Ces éléments ont stimulé ma réflexion sur le sujet.

    Lire la suite sur Protestinfo

  • Le rock n’a pas remplacé la musique classique

    Le rock n’a pas remplacé la musique classique

    Protestinfo propose régulièrement des éditos rédigés par des membres des rédactions de Médias-pro.

    Responsable de Protestinfo, Joël Burri profite de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens pour se réjouir de la diversité des confessions.

  • Temps reçu, temps donné

    Temps reçu, temps donné

    Protestinfo laisse régulièrement carte blanche à des personnalités réformées.
    Olivier Schopfer, pasteur à la paroisse française réformée de Berne, partage la prédication qu’il a dite lors du premier dimanche de l’année.

  • Brève méditation sur le psaume 72 par Jean-Joseph Hugé.

    Brève méditation sur le psaume 72 par Jean-Joseph Hugé.

    J’aimerais m’attarder  un peu sur le Ps 72 qui est un psaume de circonstance pour le temps de l’Avent. Il y est question de l’avènement d’un roi qui s’inscrit dans la tradition davidique et trace un portrait idéal de celui qui est appelé à gouverner ses frères et sœurs en humanité. Les thèmes dominant de cette prière sont la justice, la paix et l’abondance pour tous...

  • Marc 9, 33 – 41 : Qui est le plus grand ? par Jean-Joseph Hugé

    Marc 9, 33 – 41 : Qui est le plus grand ? par Jean-Joseph Hugé

    Le désir de s’imposer et de dominer est vieux comme le monde ; ainsi Caïn souffre qu’ Abel trouve grâce aux yeux de Dieu . Jaloux, il le tue. Dans l’Eglise, la question de la primauté et de l’autorité remonte aux premiers disciples. Au commencement de son ministère, dans le désert, Jésus avait repoussé toutes les tentations liées au pouvoir, à l’avoir et à la gloire. Apparemment, l’exemple n’a pas suffi.

  • Méditation de Jean-Joseph Hugé - Luc 2, 41-52 « Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père ? »

    Méditation de Jean-Joseph Hugé - Luc 2, 41-52 «  Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père ? »

    Jésus a bien de la chance, il a des parents croyants et pratiquants. Ils respectent non seulement les prescriptions du Décalogue, mais vivent une réelle spiritualité en fréquentant la synagogue et le Temple. Ils acceptent le devoir et l'honneur d'être des témoins de la Parole  de Dieu auprès de leur enfant.

  • Méditation de Jean-Joseph Hugé : Marc 8, 27 - 33. Jésus à Césarée de Philippe

    Méditation de Jean-Joseph Hugé : Marc 8, 27 - 33. Jésus à Césarée de Philippe

    Notre passage se situe à la fin du chapitre 8 de l’évangile selon Marc qui en compte 16, soit à la moitié de l’œuvre. Jusque-là, l’évangéliste nous a présenté un Jésus soucieux d’annoncer la Bonne Nouvelle du salut gratuit que Dieu offre à tous ceux qui se tournent vers lui, décident de prendre sa parole au sérieux et marchent désormais avec lui tel Abraham qui a tout quitté (pays, famille…) pour vivre par la foi, dans une pleine confiance et une totale dépendance de Dieu. Dans cette première moitié de l’Evangile, nous apprenons à trois reprises que Jésus est le Messie.

  • Actes 20, 7-12 "Fraction du pain"

    Actes 20,  7-12


    Hormis les quatre récits de l’institution que l’on trouve dans les évangiles synoptiques, à savoir Matthieu[1], Marc[2] et Luc[3], ainsi que dans la Première épître aux Corinthiens[4], il y a peu de textes dans le Nouveau Testament où il est question de la cène. Certes, il y a le récit du repas au bord du Lac de Tibériade[5] et celui avec les disciples d’Emmaüs[6], après la résurrection. Dans le passage choisi, la cène, encore appelée « fraction du pain », occupe une place fort discrète et assez secondaire. Elle est juste mentionnée en passant. Si nous n’avions que ce récit nous n’en saurions décidément pas grand-chose et pourtant cette brève mention peut nous aider à réfléchir sur notre pratique cultuelle et eucharistique car ce texte apparemment anecdotique pourrait bien receler quelques perles et indiquer des pistes de réflexion à méditer.

  • Commémorer le 500ème anniversaire de la naissance de Jean Calvin, est-ce bien nécessaire ?

    Commémorer le 500ème anniversaire de la naissance de Jean Calvin,  est-ce bien nécessaire ?

    Dans notre monde protestant, nous n’avons guère l’habitude d’établir une hagiographie ni même de dresser un simple panégyrique de nos chers défunts, pas même de ceux que nous pourrions appeler nos « saints hommes » ou « saintes femmes ». Nous ne voulons pas ignorer qu’ils furent humains comme nous le sommes avec leurs gloires mais aussi avec leurs faiblesses, ou leur caractère souvent trempé, que nous ne saurions occulter sous prétexte de béatification ou de canonisation.

  • La foi

    La foi


    Dans l’épître aux Hébreux, au chapitre 1, à partir du verset 1er nous lisons :
     1 La foi est l’assurance (la garantie) de ce que l'on espère, un moyen de connaître des réalités que l'on ne voit pas. 2 C'est elle qui valut aux anciens un bon témoignage. 3 Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été organisés par la parole de Dieu. De sorte que ce que l’on constate (le monde visible que l’on voit) ne tire pas son origine des phénomènes apparents. (Autrement dit, le monde dans lequel nous vivons n’est pas advenu seulement du phénomène de l’évolution, mais surtout de la volonté de Dieu). 4 …  
    6 Or, sans la foi, il est impossible d'être agréable à Dieu, car celui qui s'approche de Dieu doit croire qu'il existe et qu'il récompense ceux qui le cherchent.

  • À propos des récits de résurrection et d’apparition.

    À propos des récits de résurrection et d’apparition.

    MEDITATION - Réflexion - Par J J Hugé.

  • Le jeûne... pour quoi faire ?

    Le jeûne... pour quoi faire ?

    MEDITATION Le jeûne -  Par Patrick Saint

  • Car il est bon, Lui, pour les ingrats et pour les méchant

    Car il est bon, Lui, pour les ingrats et pour les méchant

    MEDITATION Luc 6 / 27 - 38 -  Par J-J. Hugé

  • Jésus, notre frère aîné !

    Jésus, notre frère aîné !

    MEDITATION - Hébreux 2:18 -  Par Patrick Saint

  • Est-il possible de vaincre la violence ? Une réponse protestante.

    Est-il possible de vaincre la violence ? Une réponse protestante.

    MEDITATION - Par J J Hugé

  • Au commencement, le silence...

    Au commencement, le silence...

    MEDITATION - Genèse 1 : 1-5. - Jean 1 : 1-5.

    par J.J. Hugé

  • Le Nouvel An : les bonnes résolutions ! La réalité du monde d’aujourd’hui.

    Le Nouvel An : les bonnes résolutions ! La réalité du monde d’aujourd’hui.

    MÉDITATION -  Josué 24 :15 ; Proverbes 23 :17-18 ; 24 :14 et Jérémie 29 :11 - par Y. Gabel.